You are currently viewing Café Bio et non Bio : différences et similitudes

Café Bio et non Bio : différences et similitudes

Ok les amis, il est temps de passer aux choses sérieuses et de parler de quelque chose de très important aujourd’hui. Quelque chose qui affecte grandement la qualité de notre santé, surtout lorsqu’elle est consommée de manière régulière.

Depuis une dizaine d’années, l’alimentation écologique est à la pointe des supermarchés et des tendances en matière de santé. Mais devons-nous vraiment y songer lorsqu’il s’agit de café ? Le café conventionnel n’est-il pas tout aussi bon que le café bio ? C’est ce que nous allons découvrir.

Qu’est-ce que le café bio ?

Le café peut être considéré comme bio, écologique lorsqu’il est cultivé sans utiliser d’engrais chimiques, d’engrais de synthèse, de pesticides ou d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Il y a une citation qui dit : « Vous êtes ce que vous mangez, alors ne soyez pas rapide, bon marché, facile ou faux. » Cela ne pourrait pas être plus vrai quand il s’agit de votre café.

Si vous ne voulez pas boire une tasse de café qui a été exposée à des pesticides, des herbicides, des fongicides et des engrais nocifs, alors le café écologique est un moyen sûr de garantir l’expérience du café le plus propre tout en étant meilleur pour l’environnement.

Certains diront que le marché écologique n’est qu’une mode et que les aliments et les boissons du monde entier doivent maintenir un certain niveau de qualité pour être vendus, ce qui fait du label écologique une sorte d’arnaque. D’un autre côté, on pourrait aussi dire que les réglementations sur les aliments et les boissons ne sont pas les mêmes partout dans le monde, ce qui renforce le besoin de produits écologiques.

Dans tous les cas, nous pensons qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Vous ne boiriez pas un verre d’eau si vous saviez que l’eau potable avait été exposée à des pesticides, alors pourquoi prendre le risque avec votre café ?

Le café bio est-il plus sain ?

Avec plus de 200 pesticides utilisés sur les cultures de café conventionnelles, le café non bio est l’un des produits agricoles les plus traités chimiquement au monde.

Le fait de placer les grains de café en plein soleil toute la journée affaiblit le système immunitaire des plants de café et les rend plus sensibles aux insectes et aux parasites.

Les agriculteurs doivent alors pulvériser de grandes quantités de pesticides et d’insecticides directement sur les grains de café, qui finissent inévitablement dans la boisson que les gens boivent quotidiennement. Ce procédé est non seulement nuisible à notre santé, mais également toxique pour les agriculteurs qui cultivent le café.

En ce qui concerne le café conventionnel, le processus de culture affecte deux groupes de santé. Le premier est celui des personnes qui cueillent et manipulent les cerises de café pendant les phases de culture et de traitement. Le second est vous, le consommateur.

Les produits chimiques utilisés dans la culture du café non biologique sont extrêmement dangereux pour les travailleurs. En outre, ils peuvent également provoquer des maladies à court et à long terme, tant chez les producteurs de café que chez nous, les consommateurs.

Quelle est la différence entre le café bio et le café non bio ?

Quelle est la différence entre le café bio et le café non bio, et qui est le gagnant ? Est-il vraiment si mauvais ?

Comme vous pouvez le constater à partir des informations mentionnées ci-dessus, le café non bio n’est pas très bon pour quiconque le boit, le cultive ou même vit à côté d’un lieu de culture de café conventionnel.

Mais examinons de plus près le processus de culture du café bio et non bio.

Lire aussi  Comment déboucher un évier bouché par du marc de café ?

La plus grande différence réside dans les parties du processus que nous ne voyons pas. Le processus de culture.

Dans le cas de l’agriculture écologique, l’objectif principal de l’agriculteur est de prendre des décisions à toutes les étapes du processus afin de préserver la santé de l’environnement et du consommateur.

Un agriculteur écologique commence par utiliser un engrais naturel. Il s’agit généralement de quelque chose qui provient de la pulpe de café elle-même ou du fumier de bovins.

Bien qu’un agriculteur bio n’ait pas à lutter contre autant d’insectes ou de parasites qu’un agriculteur conventionnel au début du processus, il devra faire face à un problème similaire de mauvaises herbes.

Pour cela, l’agriculteur bio utilisera des méthodes naturelles pour s’occuper des mauvaises herbes. Il peut s’agir de brûler les mauvaises herbes à l’aide d’un désherbeur à flamme au gaz naturel, d’utiliser des animaux pour manger les mauvaises herbes, ou même d’utiliser un peu d’huile de coude pour enlever les mauvaises herbes à la main.

cerise-café

Un agriculteur conventionnel commencera par fumiger le sol pour éliminer les fongicides présents naturellement. L’étape suivante consiste à fertiliser le sol avec un engrais chimique à base de pétrole fortement chargé. Les graines de café sont ensuite trempées dans des insecticides et des fongicides avant d’être plantées. Une fois les graines plantées, un autre produit chimique est ajouté à l’eau d’irrigation pour éloigner les parasites. Une fois que les plants de café ont commencé à germer, un agriculteur conventionnel pulvérise un désherbant pour tuer toutes les mauvaises herbes indésirables.

En comparant ces processus agricoles côte à côte, il est difficile de nier la grande différence entre les méthodes de culture du café. Non seulement elle a un impact énorme sur notre environnement, mais elle peut aussi avoir des conséquences irréparables sur notre corps.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LE CAFÉ BIO ET LE CAFÉ NON BIO ?

En ce qui concerne le café bio, il est indéniable que des grains plus propres sont synonymes d’air, d’eau et de terre plus propres. En effet, aucun engrais synthétique ou produit chimique n’est utilisé pour produire le café.

Bien que le café conventionnel conserve ses bienfaits pour la santé malgré l’utilisation de pesticides, les grains de café bio ont une teneur plus élevée en antioxydants riches en nutriments. Certaines personnes affirment même qu’elles peuvent sentir la différence !

En fin de compte, il est important de savoir comment votre café est cultivé. Nous voulons tous acheter du café dont l’origine est responsable. S’assurer que vos produits bio sont authentiques en vérifiant qu’ils sont certifiés bio garantira la plus haute forme d’intégrité biologique.

DÉCAFÉINÉ VS NORMAL

Ah oui, la bataille des contes de fées du café décaféiné contre le café normal revient encore. Alors, le café bio peut-il être décaféiné ? Absolument.

Le processus de fabrication du café décaféiné, qui implique traditionnellement l’utilisation de solvants chimiques, peut provoquer des cancers et d’autres maladies. Le café décaféiné bio ne présente aucun de ces risques car il utilise de l’eau suisse comme solvant au lieu d’un solvant chimique pour éliminer la caféine.

Avant de sauter dans un avion pour aller chercher de l’eau en Suisse, il est important de noter que n’importe quelle eau de source purifiée fera l’affaire. La technique ne porte que le nom des Suisses puisqu’elle a été mise au point en Suisse en 1933.

LE CAFÉ BIO EST-IL NÉCESSAIRE ?

En bref, oui.

La prochaine fois que vous irez au magasin ou que vous achèterez du café en ligne, achetez un sac de café certifié bio et dites-nous si vous pouvez sentir la différence.

Laisser un commentaire